Westhoffen

Capitale de la Cerise d'Alsace

23 mars 2020
de admin
Commentaires fermés sur INFO COVID 19

INFO COVID 19

Le confinement qui nous est demandé avec force et insistance par nos soignants obéit à une règle simple : rester chez soi pour interrompre la progression du virus COVID 19 en limitant au strict nécessaire les possibilités de contacts sociaux physiques. Nous ne devons en aucun cas juger par nous-mêmes des dérogations à cette règle pour notre confort. Aujourd’hui, toute activité qui n’est pas immédiatement nécessaire à la collectivité ou à notre santé doit être considérée comme étant du confort.

Evidemment, il est difficile de comprendre que les activités sportives et activités de grand air habituellement recommandées avec insistance par nos médecins sont en ce moment considérées comme étant non indispensables immédiatement. Il sera temps de renouer avec ces pratiques dans quelques mois. À nous de réduire ces mois à quelques semaines en étant rigoureux dans l’observance des recommandations qui nous sont faites.

Ainsi, se promener sur le Marlenberg ou faire le tour des moulins n’est pas indispensable en période de pandémie. Pourquoi ? Parce-que cela génère une circulation de la population qui peut être à l’origine de contacts sociaux que nous ne seront pas en mesure de maîtriser, parce-que le confinement n’est pas conçu pour être une période de vacances inopinées, parce-que le confinement le plus strict possible a démontré son efficacité pour freiner la propagation du virus.

Certaines propositions peuvent vous sembler discordantes : on vous demande de ne pas sortir de chez vous pour vous adonner à des activités de loisir, et pourtant, il vous est recommandé de sortir pour travailler dans la mesure du possible et si votre profession ne permet pas le télétravail, il vous a aussi été demandé de participer au scrutin municipal dimanche dernier. Il s’agit là d’un compromis : la poursuite de la vie économique et de la vie de nos institutions démocratiques mérite qu’on leur réserve tous les moyens de sécuriser les activités qui leur sont liées. Un confinement total qui arrêterait toute vie socio-économique du pays nécessiterait une organisation commençant par le ravitaillement de la population, se prolongerait par la surveillance, mais rendrait aussi encore plus complexe la prise en charge sanitaire de nos concitoyens malades. Nous devons donc tous participer à l’effort collectif en adoptant un comportement citoyen respectueux des règles de confinement qui nous sont proposées pour nos loisirs, mais aussi en poursuivant notre activité professionnelle dans la mesure de nos possibilités personnelles et de celles de notre entreprise, et enfin en proposant notre aide aux plus fragiles.

Nous devons aussi bien comprendre que si le regroupement de nos enfants a été suspendu en fermant les établissements d’enseignement, c’est pour les raisons suivantes : tous les jeunes (et ceci au moins jusqu’à l’âge de 30 ans) sont des vecteurs sains très actifs, autant parce qu’ils développent peu de signes cliniques quand ils sont infectés et sont donc des porteurs sains potentiels qui se méconnaissent, que parce qu’ils ont des comportements naturels favorisant les contacts physiques. Nous vous demandons donc de garder vos jeunes à la maison et de ne pas les laisser se regrouper entre eux, entretenant ainsi la chaîne de la propagation de l’infection.

Enfin, petit point sur la transmission du virus : elle se fait par contact du virus avec les muqueuses ORL (yeux, nez, bouche), soit par voie « manu portée » (on touche nos muqueuse avec des mains contaminées par le virus), soit par voie aérienne (on respire l’aérosol produit par un éternuement ou une toux de personne contaminée). Le virus ne traverse en aucun cas la peau saine, celle des mains en particuliers. Il faut se laver les mains parce-que nous touchons des surfaces qui peuvent être contaminées et que nos mains touchent régulièrement notre visage. Le port de gants doit être réservé à des situations très ciblées, parce qu’il faut « savoir se servir » de gants. Les professionnels de santé les utilisent pour réaliser des gestes techniques, un commerçant peut pallier ainsi à l’impossibilité de se laver les mains toutes les 2 minutes. Par contre, porter des gants dans d’autres situations peut donner un sentiment de protection qui fait baisser notre vigilance, il arrive qu’une personne portant des gants puisse ensemencer ainsi des surfaces qu’elle touche sans précaution justement parce qu’elle se sent protégée. Enfin, enlever des gants souillés nécessite une technique appropriée et bien maîtrisée.

Comme vous le savez, nous manquons cruellement de masques. Le port de masques doit être réservé aux professionnels de santé qui sont très exposés au virus, car ils travaillent en contact rapproché avec la population contaminée et aux patients porteurs du virus, lorsqu’ils sont obligés de sortir de leur confinement, pour qu’ils ne contaminent pas les autres.

Pour tous les autres, les règles de protection restent les suivantes :

  • Se laver les mains toutes les heures dès que nous ne sommes pas seuls dans un local, ce qui signifie se laver les mains avec de l’eau et du savon pendant 30 secondes en faisant bien mousser le savon sur toutes les parties des mains et des poignets (les côtés des main, entre les doigts, etc…), et en rinçant soigneusement
  • Se tenir à distance d’un mètre de toutes personnes sortant du cercle intime restreint (conjoint, jeunes enfants, parents âgés que nous soignons)
  • Limiter les déplacements extérieurs au strict minimum indispensable (aller au travail, se rendre à une consultation médicale, faire des courses alimentaires pour soi et les autres, faire un petit tour de son quartier)

Pour terminer, information pratique :

Sous la houlette du CCAS de la commune de Marlenheim, une équipe de bénévoles s’est constituée, afin d’aller au devant des besoins des plus fragiles durant la période de confinement de la population : besoin d’aide pour les courses et autres nécessités courantes, mais aussi échanges réguliers pour distraire et prendre des nouvelles, etc…

Si vous ressentez le besoin de cette aide ou si vous croyez connaître quelqu’un qui la nécessiterait peut-être, appelez vite le numéro d’urgence de la mairie accessible du lundi au vendredi de 8h à12h et de 14h à 17h : 06 78 15 07 96 ou le numéro de veille du CCAS : 06 36 14 19 40

 Sachez que les membres du CCAS sont soumis à la plus stricte confidentialité  et qu’aucun  autre usage ne pourra être fait des données que vous leur transmettrez. 

Face au COVID-19 nous pouvons avoir un double impact vital :

Dans notre vie privée, c’est rester confiné

Dans notre vie professionnelle, c’est poursuivre quand c’est possible son activité

L’équipe municipale de votre commune

16 mars 2020
de admin
Commentaires fermés sur Modifications d’accès Mairie et Poste

Modifications d’accès Mairie et Poste

À partir de lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre le secrétariat de la mairie est fermé.

Merci de nous contacter par mail à l’adresse : mairiede.westhoffen@wanadoo.fr

Une permanence téléphonique sera assurée les lundis, mercredis et vendredis matin de 8h à 12h.

L’agence postale de Westhoffen est fermée jusqu’à nouvel ordre. Merci de vous rendre au bureau de poste de Wasselonne pour les urgences.

3 mars 2020
de admin
Commentaires fermés sur Passage d’un photographe dans les rues de Westhoffen

Passage d’un photographe dans les rues de Westhoffen

Au courant du mois de mars, un historien passera prendre des photos des bâtiments remarquables du village. Cette démarche se fait dans le cadre de la réalisation d’un ouvrage sur Westhoffen qui devrait paraître dans les prochains mois.
Nous vous remercions par avance de lui réserver un bon accueil 🙂

Une carte postale du village au début du XXème siècle

24 octobre 2019
de admin
Commentaires fermés sur Enquête : Baromètre des villes cyclables

Enquête : Baromètre des villes cyclables

La Fédération Française des Utilisateurs de Byciclette lance la seconde édition de l’enquête intitulée: “Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019“!

​À cette occasion, tous les cyclistes sont invités à répondre à cette grande enquête nationale sur le vélo. Le baromètre reflète la satisfaction des cyclistes dans les villes françaises et crée de la “science cyclable” à partir de l’expression massive du ressenti des usagers du vélo.​

Cette seconde édition fournira des analyses comparatives fines sur l’évolution des différents indicateurs entre 2017 et 2019 au sein de votre ville.

Pour participer c’est ici : https://www.parlons-velo.fr/