Westhoffen

Capitale de la Cerise d'Alsace

Les fortifications d’une ville d’empire

Le 21 aout 1332, Westhoffen, possession du Saint-Empire Romain Germanique, alors administrée par les Landgraves d’Alsace, obtient de l’Empereur Louis de Bavière, le titre de ville. L’agglomération à dés lors, l’autorisation d’élever des fortifications et de tenir un marché hebdomadaire.

Pour des raisons sans doute budgétaires, on se contentera de fortifier un noyau urbain situé au Nord-Est : Le Staedtel


View Remparts de Westhoffen in a larger map

Ses dimensions sont de 160m Nord-Sud et 180m Est-Ouest.

Cette muraille longue de 520m, d’une hauteur variant de 9 à 12m, est ornée de 6 tours et percée de 2 portes : Unter et Oberstaedteltor.

L’élargissement de la partie sommitale est supportée par des arcatures formant de faux mâchicoulis.

Le mur Est comporte quelques particularités notamment le fait d’avoir englobé le cœur de l’ancien église St-Erhard (XIème siècle) dont les frises lombardes sont encore visibles depuis la rue des Vergers.

Les remparts étaient entourés d’un fossé à sec avec murs d’escarpe et contre escarpe dont la partie Nord reste bien visible.

En 1813, le conseil municipal ordonne la démolition des 2 portes de Staedtel ainsi que des portes du Dorfgraben.

Au courant du XIXème siècle, M. Lauth, propriétaire de l’actuelle mairie, obtient l’autorisation d’aménager pour son agrément le mur Ouest et la tour Nord-Ouest attenants à sa propriété. L’édification de la gloriette en brique rouge suivra peu après. Cette construction deviendra, en dépit d’un manque d’authenticité, une image emblématique de Westhoffen.

Sous l’impulsion du conseil municipal, des travaux de mise en valeur des remparts ont commencé en 2002 et sont toujours en cours…

sources : E. Lienhard “Westhoffen, Trésor d’Art et d’Histoire” (Tome 1), Archives de l’Association d’Histoire de Westhoffen et Environs

Retour à l’itinéraire interactif

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.